Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 07:10

Bonjour les zamis,

 

Après avoir travaillé pour plusieurs entreprises japonaises, le constat est assez effroyable. Nous jeune salarié, on est de la sous merde.

Sous les faux premiers abords avec les "otsukaresama" (que l'on pourrait traduire par "courage") donnés de temps en temps pour la bonne étiquette, les salariés japonais dans leurs grandes majorités ne respectent même pas les bases indispensables du bien vivre en entreprise, les fameux : "bonjour, merci et aurevoir".

 

Le pire de tout étant ces japonaises très sexistes qui ne respectent mais alors pas du tout les hommes qui ont un rang inférieur aux leurs. Et ils te le font savoir. Soit au mieux, ils t'ignorent (oui, oui même pas un bonjour, ni un regard, seulement des remarques désobligeantes dès qu'elles en ont l'occasion), soit te pourrissent la vie.

 

Et les japonaises n'ont absolument aucune pitié, pour leurs "kohais" , évidemment, il y a des exceptions mais comme dans tout, on va dire que juste 30% de ses salariées plus anciennes sont de vraies pétasses. Mais ces 30% de pétasses vont te faire vivre un véritable enfer !

 

Ce qui est le plus frappant c'est comme dit plus haut, cela concerne globalement des femmes, et souvent jeunes, voir très jeunes. Evidemment, il y a des cons chez le sexe masculin mais ils sont beaucoup moins agressifs.

 

Tout chez ces femmes est détestable, leur façon de te parler (le vouvoiement ? mouarfff), le ton (je n'oserais même pas utiliser ce ton envers un animal...), l'attitude (on te snobe, on te diminue, on te critique ouvertement devant les clients ou dans ton dos, etc.). Et le pire dans tout ça c'est que les cadres, la direction, les couvre donc il ne sert absolument à rien d'aller les voir.

 

 

 

En France, bien sûr, il y en a, peut-être même plus, mais l'environnement professionnel et nos règles font qu'elles n'ont pas la main libre de te faire subir leurs sadismes, ni dire ce qu'elles pensent sinon, elles pourraient être poursuivies...

 

Evidemment, j'en ai parlé à mes autres collègues qui subissent les même brimades que moi. Car non, même si au début je pensais que c'était un délit de sale gueule, ou je ne sais quoi me concernant, ça c'est trouvé faux car tous les nouveaux subissent ce "bizutage".

Ils m'ont répondu "que cela fait partie de l'environnement du travail, et donc on n'a pas le choix que celui de baisser la tête."

Ou alors, on démissionne... beaucoup de jeunes employés surtout les plus anciens (jeune employé ne veut pas dire jeune adulte et vice et versa) ne supportant plus les remarques décident de quitter le travail du jour au lendemain. En coupant tout contact avec l'entreprise et en ne répondant pas aux appels de la direction... (j'avais jamais entendu parler de ça en France... disparaître du jour au lendemain, même si cela doit aussi se pratiquer...)

 

Le pire dans tout ça, c'est que ces personnes ne font que de te diminuer et s'ils s'aperçoivent d'une erreur (ou n'importe quoi) dont tu es l'origine, ils se jetteront sur toi et te débiteront de la haine dans tes oreille. Et au contraire, ne feront rien pour t'aider à t'améliorer ou à corriger tes erreurs. Elles sont sans pitiés.

 

Certes, elles sont fatiguées, faire des journées de 10-12h de travail par jour avec très peu de vacances, ça use, mais cela n'est pas une raison pour manquer e respect envers tes collègues. Et après tu m'étonnes qu'il y a autant de japonais qui se suicident à cause du travail....

 

* Sous ses faux aires de jolie japonaise toute belle, toute sage, se cache souvent un fauve prêt à te bouffer la gueule à tout moment.

 

Le seul point à peu prêt lumineux dans cette histoire, c'est que si tu survie au "bizutage", elles te laisseront tranquille voir même seront "gentilles" avec toi.

Ou alors, c'est juste un moyen pour elles de faire partir les têtes qui ne les reviennent pas... afin de rester entre "cons".

 

Je ne saurais probablement jamais, le réel fondement de toute cette haine car, il m'est IMPOSSIBLE de travailer dans ces conditions. Le respect du salarié doit venir naturellement et ne dois jamais être remis en question. Tout le monde fait des erreurs mais cela n'est pas une raison pour diminuer ses collègues. Personnellement, je peux caisser les foudres d'un client irrespectueux mais ne pas avoir le soutien, confiance de ma compagnie et de mes collaborateurs de travail m'est insuportable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article

commentaires

Mensonge!!! 08/04/2016 01:36

Connerie.

les japonaises sont très sympas et agréable et respectueuses. ceux que tu dis c'est plutot les francaises les plus grosses putes de la planete. pire salope et hypocrite qu'eux ca n'existe pas. j'ai un master je n'ai pas trouvé un emploi en france . les seuls emplois trouvé étaient à l'usine tous les deux mois. et là tu vois ces putes qui n'ont pas de diplomes et qui sont devenues chef par piston, jalouses de moi et qui viennent s'en prendre à moi. elle vote pour le FN mais elle sort avec un black. Sale pute à negre. elle n'a meme deux grammes d'intelligence. son cerveau est controlé par les medias.


Heuresement que j'ai quitté la france pour le japon. j'ai un boulont qui me convient j'ai une copine je suis heureux. en france j'avais rien depression chomage un parasite.


franchement faut arreter de dire des conneries.

Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact