Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 21:56

Au Japon, plus qu’ailleurs tout est hiérarchisé. On a vu hier [ içi ] comme ca se passait pour les nouveaux, aujourd’hui, je vais essayer de vous expliquer comment fonctionne l’administration au sein d’une société classique nippone.

 

Un employé est de suite placé dès son arrivé dans un groupe qui a une mission précise à remplir. Dans la kaisha (entreprise en japonais), il s’y trouve très rarement une personne consacrée à une activité spécifique même à responsabilités, mais plus des groupes voir des trinômes qui travaillent et vivent ensemble. Non pas qu’ils se relayent quand un tel est en repos ou un tel en vacance, non non, de toute façon, il n’y a pas de vacance… Ils sont là tout le temps et se supportent malgré les oppositions évidentes qui doivent se créer dans une telle situation étant tous au même niveau hiérarchique.

Donc comment ca marche ? Le groupe qui a la mission X à remplir (vente, marketing, comptabilité, labo. etc.) a un responsable. Ce responsable est le Dieu du groupe. Tout passe par lui, c’est lui qui subira les brimades du big boss si sa team n’a pas réalisé ses objectifs et au contraire recevra toute la gloire en cas de réussite ; chaque activité professionnelle est sous sa responsabilité.

Pour résumé, si vous avez fait un exploit commercial ou une trouvaille formidable qui vous ferez remarquer auprès de vos pairs, ce n’est pas sur vous que la gloire ira, mais à votre supérieur direct uniquement.

Pour vous ?? Rien, mais alors rien du tout… en faites si, après X bonnes années d’esclavagisme et de soumission dans la boîte vous serez probablement amené à devenir chef à votre tour, puis vous pourrez alors seulement commencer à espérer de grimper plus haut. C’est très très rarement dû aux compétences que l’on évolue, mais comme vous l’avez compris en prenant de la « bouteille ».

Comme votre responsable est votre Dieu, il ne vous est pas possible de contacter un plus haut gradé, toutes demandes, idées, problèmes passent obligatoirement par votre tuteur désigné.

Votre vie professionnelle dépendra de votre entente avec lui.

 

Je n’ai jamais, à ma connaissance, entendu parler de primes sur objectifs ou quelques avantages en nature pour un exploit particulier, mais je pense que cela se fait dans les entreprises étrangères implantées au Japon. Les entreprises japonaises ayant presque tous les pouvoirs, ils décident des avantages, fixe les salaires, les heures de boulot, les règles etc. Vous devez penser qu'à une seule chose : " faire prospérer l'entreprise qui vous nourrit. "

Peu de lois les restreignent, ils sont les rois chez eux et savent en profiter. (C’est quoi un syndicat ?)

Par exemple, il est tout à fait possible que votre entreprise oblige aux femmes de venir travailler uniquement en mini-jupe ou d’obliger à tous les hommes d’avoir une coupe de cheveux particulière etc.

 

Alors, pour ce qui est des postes supérieurs, les fameux « cadres japonais », c’est le vrai foutoir. Il y a énormément de postes inutiles, Mr le responsable des chefs d’effectifs, Mr le Directeur responsable des relations etc., ils ont rarement des noms de poste trop pompeux mais ont presque toujours des rôles très brumeux, on ne sait pas trop, la plus part du temps, quels sont réellement leurs fonctions. Etant souvent presque invisibles, ils s’enferment presque toujours dans leurs bureaux et n’y sortent quasiment jamais ou alors, ils travaillent avec les autres employés mais y restent parfois de longues heures à fixer leurs écrans sans bouger un doigt ou tout simplement s’endorment sans que personne viennent jamais les réveiller… Pour la grosse majorité, ce sont des postes de prestige qui leur sont offerts pour X raison(s) (famille, chef remarqué mais trop vieux pour continuer son activité dynamiquement…). Complètements asociaux ils s’évitent même entres eux pour d’obscurs raisons…

Tout en haut de la pyramide, il s’y trouve très souvent un directeur exécutif et un autre qui n’a d’un directeur, que le nom. Il est très souvent un vieux monsieur, héritier de la famille « Tanaka » propriétaire fondatrice de la société « Tanaka et Cie ». Au contraire du directeur exécutif et comme les cadres « fantômes », il est rarement présent dans l’entreprise, et n’y vient que pour faire acte de présence dans son beau costume européen à quatre épingles. Son bureau étant sublime, mais étant très souvent complètement vide de tout dossier, il reste en état des années et des années et ne risque pas de s’user.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Education-emploi
commenter cet article

commentaires

Willy 04/06/2008 18:44

Héhéhé !!!!

Deux choses l'une

Ou tu es super bien tombé Dadou
Ou notre cher ami n'a jamais eu de bol

Dadou 04/06/2008 09:36

C`est fou comme je ne me reconnais pas ds ces descriptions... Je doit etre ds une sorte de bulle alors !!! Ca va toi ???

Willy 03/06/2008 22:29

Le sacarstisme à l'état pur (^o^)(^o^)(^o^)

Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact