Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 20:41

En France, quand un magasin ferme boutique, généralement une autre enseigne arrive et s’installe dans la surface nouvellement libérée, changeant le décor, réorganisant les pièces etc. L’architecture étant sacré pour le patrimoine, il est rare de voir un bâtiment être remplacé par un neuf, les nouveaux propriétaires doivent alors faire avec ce qu’ils ont bon gré mal gré. Au Japon, on ne se pose pas trop de question, on rase tout et on recommence. Pas ou peu de plan de sauvegarde du patrimoine local ou de lois sur le type de toits, de volets, de façade que doivent respecter les architectes, au Japon ils ont presque tout le temps carte blanche, seule la superficie et le porte-monnaie sont leurs freins.


Mais comment peuvent-ils faire ça ???

C’est tout simple, ils le peuvent car les maisons, les bâtiments japonais, c’est tout du TOC.

 

Les touristes sont toujours frappés la première fois qu’ils visitent une mégalopole nippone par le contraste de l’ultramoderne et du traditionnel. Tout ceci s’expliquant évidemment par le fait que n’ayant que peu de freins lorsqu’une personne décide la construction d’un nouveau édifice, ils font ce qu’ils veulent. C’est aussi bien sûr, cet aspect chaotique de l’urbanisme nippon qui en fait son charme.

 

* Mais pourquoi, ne conservent-ils pas leurs bâtiments ?!

 

 C’est avant tout culturel, le Japon étant un pays de pécheurs, les villageois ont très longtemps vécu dans des cabanes aussi bien aux bords de la mer que dans le cœur des terres où l’on y cultive le riz. Et ces cabanes sont en bois, ce qui créa de nombreuses tragédies durant toute l’histoire nippone, avec ces incendies dévastateurs qui détruisirent de nombreux villages et tuèrent de nombreux villageois. Même pour leurs châteaux, il y a très peu de pierre, les fondations sont en dur mais tout le reste c’est en bois. Faut pas s’étonner alors que très peu d’entres eux ont survécu au fil du temps.

Et c’est bien connu même en l’entretenant parfaitement, le bois s’use et ne sera jamais aussi résistant que de la roche. Donc, même si le bois est maintenant remplacé par le bêton et le plastique, pour les japonais une maison n’est pas un bien durable mais un simple bien de consommation. Ils ont peu de remords à raser et à reconstruire pardessus. Ils ne sont pas comme les occidentaux, nostalgiques du lieu où ils ont vécu.

 

Oui, les architectes font de beaux bâtiments, des gratte-ciels plus en plus haut et plus en plus modernes. Mais tout cela, c’est du vent. En Europe quand nous érigeons un nouvel édifice, nous en faisons peu mais nous le faisons bien. Certes, ils ne voient pas comme nous les choses, pour eux un bâtiment doit être avant tout pratique et moderne et doit surtout répondre aux critères drastiques pour résister aux tremblements de terre.

Mais, la qualité, n’est pas compatible avec la vitesse où poussent leurs maisons, en effet, celles-ci sont principalement en plastique et en bêton.

On se rend très vite compte que les murs sont creux, que les matières utilisées durant la construction pourrissent au fil du temps à cause de l’humidité, que les bruits sont très mal bloqués par les murs, etc. Tout sonne faux dans leurs constructions. La palme d’or allant aux églises en plastique qui accueillent les mariages de type occidental où toute la décoration est du faux. Alors qu’ils étaient un pays qui utilisait principalement le bois comme matière principale, dégoutés à jamais par les incendies, on n’en voit presque que très sommairement pour souvent cacher le plastique ou le bêton des façades. Le bois étant utilisé maintenant  comme un cache-misère.

Les maisons avec toutes ces matériaux de bon-marché vieillissent mal, une jeune famille achetant une maison ne pense pas à la revendre un jour, ca ne se fait pas. Ils l’utiliseront jusqu'à ce qu’elle soit pourrie ou alors dès qu’elle aura montré ses limites. Ils démoliront alors leur maison, vendrons le terrain et reconstruirons une nouvelle demeure à un autre lieu. Lorsque l’on voit une vieille maison au Japon, il y a énormément de chance pour que celle-ci soit habitée par des personnes âgées. Quand vous voyez les bulldozers arriver pour la détruire, c’est que très souvent la personne qui l’a habité est décédée. Etant impensable aux héritiers de vivre dans ce « taudis » ils préfèrent tout raser et vendre à prix d’or le terrain. C’est en faites un très bon baromètre pour les commères du quartier, quand vous vous promenez et que vous voyez qu’une maison est en train d’être démolie, c’est que ce pauvre Mr Tanaka n’est plus de ce Monde…

 

Malgré ce que l’on peu penser, construire au Japon, est beaucoup moins onéreux qu’en France. Evidemment, par contre, pas de jardin et faut aimer la proximité. Oui, ce n’est pas cher, mais vivre dans un appartement / une maison qui n’a qu’une trentaine-quarantaine d’années de vie, je trouve cela dépriment. Et croyez moi, vivre dans des locaux en dur, avec une architecture de qualité c’est bien plus agréable que de vivre dans leurs préfabriqués avec ses décorations en plastique.


Protégeons notre patrimoine.  

 

 

* Leurs églises sentent bon le plastique, beurk.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Id-est 15/02/2009 16:51

salut!

je suis tout a fait d'accord avec ce que tu dis dans ton billet. Les constructions recentes ne durent jamais longtemps au Japon, le prix de l'immobilier decroit avec le temps (contraire de chez nous bien souvent), et les Japonais ne veulent vivre que dans du neuf...
mais apparemment, en plus de tout ca, leur raison principale de favoriser "l'immobilier neuf" serait que les vieilles constructions (donc de plus de 10 ans...) ne sont pas -a leurs yeux- assez resistantes face aux frequents seismes. Face a ca, je me suis toujours demande si leurs craintes a ce niveau etaient justifiees ou bien si c'est plus psychologique qu'autre chose... tu as une idee sur la question?
Xavier

Levine 29/12/2008 00:40

Tout ce que tu dis est vrai et c'est vraiment une façon bizarre de voir les choses ...
Cela est peut être du au fait que le Japon est un pays qui est en manque de terrain ... D'ou cette mentalité et cette "necessité" ...
Enfin après en ce qui concerne leur patrimoine historique il font quand même un maximum pour le protéger (temple, chateau etc...).
Juste les nouvelles infrastructures (Enfin les infrastrutures ayant pas un aspect historique)

bcg 13/07/2008 02:53

Bonjour,
La rotation des constructions fait marcher les entreprises du secteur. Beaucoup de choses au Japon semblent "inutiles" mais constituent un aspect non-négligeable de son économie.

Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact