Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 21:13
Depuis la découverte des tenpô par les portugais au XVIème siècle, les japonais se sont tout de suite épris des armes qui crachent du feu. C'est sûre, ce n'est pas aussi élégant qu'un beau katana de maître mais qu'est ce que c'est efficace !!! Foie de Nobunaga !!

Les occidentaux furent éberlués quand ils ont vu avec quelle vitesse les japonais ont réussie à copier leurs armes et à créer les leur.

Jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, les japonais produisirent et créèrent un nombre effroyable d'armes à feu en tout genre. Les japonais sont réellement otaku (fou) des armes !!

 

Mais voilà tonton Mac Arthur et le gouvernement d'après guerre décidèrent d'interdire au peuple japonais d'avoir accès aux armes. Aussi bien à feux qu'à lames, les armes sont depuis la fin de la guerre drastiquement prohibées. Les seuls moyens y d'avoir accès sont de signer pour la petite armée d'autodéfense nippone ou d'entrer à la Police ou encore d'être chasseur (ils eurent après des années de débat la possibilité de chasser sous de nombreuses conditions...). Il reste bien sûr aussi les stands de tir sportif mais un long et rude apprentissage et nécessaire à l'obtention d'une licence sportive.

De plus même les copies sont interdites. Même pour posséder des armes anciennes, il faut payer très cher la possibilité de les neutraliser et son obtention.

 

Alors, les aficionados des pan pans se consolèrent en regardant films d'actions ou à collectionner les bouquins parlant des armes.

 

Mais voilà, petit à petit dans les années 60-70 des jouets japonais de plus en plus ressemblant à des armes apparaissent dans les magasins. Ces jouets d'abord inertes se sont vus affublés d'un système de plus en plus sophistiqué permettant de tirer des billes !!! Et voilà l'airsoft est né.

 

* Les répliques sont de plus en plus fidèles aux originaux, on dirait un vrai yakusa.

 

Les industriels sortirent leurs copies de plus en plus fidèles aux originaux pour voir à quel moment ils auraient des ennuis avec la justice. Mais plus la technologie s'améliorait, plus ils s'aperçurent qu'au final les hommes de loi ne réagirent pas du tout à leur évolution. C'est seulement avec l'arrivée du gaz qui permirent avec quelques modifications au lanceur à devenir une vraie arme que la police sanctionna des firmes de réplique et retirèrent les armes susceptibles d'être transformées.

Qui dit puissance accrue dit dégât accrue, en effet il est généralement obligatoire de porter des protections car ces billes peuvent atteindre la force maximum de deux joules et peuvent crever un œil ou créer des plaies profondes sur le corps.

 

Les années 90 marquèrent un grand tournant dans ce loisir, en effet, la puissance et la cadence de tir furent amplement accrues ce qui permit à cette activité de devenir un vrai sport.

 

De nos jours, les joueurs peuvent s'équiper avec des reproduction très proches des originaux. Le choix des armes se multiplia et il est tout à fait possible d'acheter des répliques d'armes ultra-moderne, datant de la seconde guerre ou même du XIXème siècle.

Comme au Japon toute activité à son lot de déguisements, très vite les joueurs s'habillèrent pour imiter un soldat ou tel ou tel héros de bandes dessinées ou de cinéma.

 

* Il faut bien s'équiper pour se protéger.

 

A la fin des années 90, une polémique vit le jour, suite au succès de cette activité. Comme l'airsoft implique l'utilisation en masse de billes de plastique, les écologistes commencèrent à crier au scandale ! Ces billes n'étant pas bio-dégradables, ils ne disparaitront des terrains de jeu qu'après plusieurs centaines d'années... Alors les firmes se mirent à vendre des billes soi-disant bio-dégradables mais qui s'avèrent pour une bonne partie d'entre eux d'être toxique pour le sol.

De nos jours, des enquêtes sont effectuées sur la véracité ou non de la décomposition de ses billes estampillées « bio ».

 

Il reste encore du travail pour fabriquer des billes de qualité, de toutes les tailles à bon prix et qui se décomposent sans produits toxiques...

Bref l'airsoft reste une activité très ludique mais qui n'est pas sans danger pour l'environnement et pour l'homme. Car recevoir une bille sans protection peut faire très ouille ouille !!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Hobby Japan
commenter cet article

commentaires

Jill 19/08/2009 21:40

Je fais de l'Airsoft, et en costume ! XD

Willy 11/08/2009 23:14

Oui, je confirme, ça fait mal cette vacherie... Mais c'était en France ^^.
On a des jeux cons quand on est jeunes quand-même.

Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact