Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 10:07

Comme vous le savez, pour les japonais que vous soyez jaune, noir, blanc, gris ou vert vous êtes un étranger. Il y a les japonais et les autres, ils ne font pas distinction, tous dans le même panier, le panier à gaijin. Tous ?! Pas vraiment, les japonais séparent une couleur de peau des autres. C'est le noir.

 

* Alors pourquoi ?!

 

Après avoir perdu la guerre, les États-Unis décidèrent jusqu'en 1951 d'occuper et de gérer les iles nippones. Donc forcément, de nombreux américains ont vite débarqué dans leur nouvelle colonie. Et parmi ces américains, il y avait forcément des blacks people. Au début, ils s'occupèrent pas trop d'eux ayant déjà beaucoup de soucies suite à la reconstruction d'après-guerre. Mais dès que la crise alimentaire fut estompée, ils ont commencé à les observer. Et très vite, une mauvaise réputation leur fut donné. Globalement, les américains se sont biens tenus durant l’occupation, mais il y eu tout de même de nombreuses histoires de violes sur de jeunes filles japonaises innocentes (peut-être pas toujours). Et à chaque fois dans le groupe incriminé, les japonais pensant que les américains ne pouvaient être que blanc ou noir il devait donc forcément s'y trouver un ou deux blacks. Physiquement plus imposant, le triste amalgame était facile à faire, laissant de côté les blancs, la populace retient donc que les hommes de couleur américains sont très portés sur la chose et ne pensent qu'à cela. Ils sont alors considérés comme de vrais croquemitaines pour jeunes filles.

 

black00.jpg

 

* De nos jours ?!

 

L'image a du mal à disparaître, même aujourd'hui où les noirs ne sont plus pour de nombreuses femmes japonaises une peur de se faire violer mais un fantasme sexuel à peine dissimulé. Au Japon, dans le monde pornographique il existe même un genre où des noirs se font de la japonaise à la pelle... (étonnamment, pas de vidéo avec des hommes blancs) Ils ont vraiment une image sexuelle très forte et de nombreuses femmes essayent de les approcher et n'hésitent pas à faire plus de mille kilomètres et se rendent dans la base d'Okinawa pour les chasser. Sans autant faire tous ces kilomètres, il y a toujours des coins, quartiers ou boîtes de nuit où les femmes biens renseignées se rendent dans l'espoir de se faire prendre.

Car il ne faut pas se leurrer, rare sont les femmes désirant avoir une vraie relation avec un kuronbo (nom péjoratif donné aux blacks par les japonais). Elles désirent avant tout découvrir les joies de recevoir un gros organe... C'est triste et beaucoup de français de couleur l'apprennent à leur dépend à leur arrivée sur le sol nippon. Au début c'est rigolo mais à force d'être considéré comme un jouet, cela pousse souvent à la dépression. Dans ce tableau bien triste s'ajoute aussi outre l'image d'étalon, l'image du black n'aimant que l'hip-hop avec sa casquette flashy et ses chaînes en or. Ce qui donne l'image de l'homme de couleur de nos jours : ce sont tous des rappeurs étalons chauds lapins (on est mal partie).

 

black01.jpg

* De nombreuses japonaises en sont folles, mais pour un soir seulement.

 

* Dans le futur ?!

 

Je ne pense pas que la mentalité japonaise changera dans ces dix-vingt prochaines années. Leur image de puissance sexuel étant définitivement ancré dans la mentalité japonaise. Et donc, hélas si vous êtes de couleur vous verrez à quel point ça sera difficile pour vous si vous tombez amoureux d'une japonaise. Même si la fille est folle de vous (sic), ses parents feront généralement tout pour détruire votre couple. Pareil pour le travail, pour vos employeurs, juste par votre présence vous pouvez perturber vos collègues (oui, cette pensée est très malheureuse). Vous devrez donc vous battre plus que les autres. Heureusement (si on peut s'exprimer ainsi) si vous êtes métis, pas vraiment chocolat, le problème étonnamment ne se pose plus. Aussi, j'en avais pas encore parler, heureusement, les femmes ne souffrent pas de cette discrimination.

Tout ceci est bien malheureux mais est la triste vérité.

 

black02.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Nippon Sexe
commenter cet article

commentaires

Afrosam 04/06/2012 10:53

Bonjour a tous, je suis un noir, j'habite, je travaille et je vis au Japon.

MErci JaponWeird pour cette article qui presente une certaine vision des noirs aux Japon.

Avec un ami qui vie lui aussi au Japon a Tokyo, nous tenons un site
http://wwwjaponaisnoir.com

Nous expliquons comment le japon est un pays comme les autres.
Si vous etes japonais, que vous avez grandi la bas et que vous y connaissez la culture et la langue comme un japonais vous trouverez du travail. Si par contre vous venez d'ailleur que votre
japonais est nulle ou approximatif personne ne va embaucher quelqu'un qui parle indien. Que vous soyez noir, blanc ou meme jaune ce sera le meme traitement le meme service.

Et c'est la ou ca deviens interessant. Alors que d'en d'autres pays un noir sera discriminé au japon il ne sera pas tout seul a pleurer. On sera tous ensembles NOIR comme BLANC ! :)

Maintenant si vous apprenez le japonais, que vous avez un meitier dans les doigts et que vous etes bon. ABSOLUMENT RIEN ne vous empechera de travailler au Japon. NOIR ou BLANC, BLANC ou NOIR ou
meme JAUNE c'est pareil. Du moment que vous etes pas japonais.

A notez que pour les japonais, ce sera plus facile d'accepter un noir ou un blanc qu'un CHINOIS... Par exemple les japonais acheterons volontier du chocolat Ghaneen qu'une salade de fruit provenant
de Chine. Juste poru dire que le noir n'est pas un pariat au Japon. Bien evidement si vous etes chinois et que vous parlez japonais il vont egalement bien vous accueillir. Les clichés sont parfois
durent a eliminer mais pour les NOIR qui veulent en savoir plus allez visiter

http://www.japonaisnoir.com

Un site fait par 2 noirs qui vivent au Japon, vous allez voir que le japon c'est plutot pas mal du tout et pas seulement pour les touristes mais meme y vivre peux etre sympa.

En tout cas,
bon ocurage a ceux qui veulent y aller, ce serait con de passer a coter quand on sait que vous y serez mieux traiter que dans votre propre pays ;)

Moi j'y suis et j'y reste :D

A bientot.

Nishi 31/01/2011 12:53


Les noirs n ont généralement pas le droit qu'a la simple appellation d'étrangers ("gaijin"), mais ils sont aussi des "imin" 移民 c est a dire en français des immigrés. Et ce même au sein de leur
propre nationalité. Un français noir ne peut être ainsi qu'un immigré en France.
Le terme est franchement péjoratif, utilisé par tout le monde, jeunes et moins jeunes, sans aucune tentative d'empathie sociologique avec l'individu frappé de ce sceau...
L'homme blanc lui n'est jamais un immigré. C est un expatrié...


Mimychatmiaou 21/10/2010 07:50


En effet j'avais remarqué la différence de traitement lors de mes vacances la-bas. On me prenait pour un américain. Des que je disais "je suis Francais" tout de suite le comportement changeait :/


will-uchan 09/10/2010 09:46


Très intéressant, faudra que le montre ton article à un de mes collègue. Il est noir, et on le surnomme (à juste titre ???) "La poutre de Bamacco" ^^.

Par contre, du point de vue des mecs Japonais, un jour, le collègue de boulot de ma femme, lui a demandé "alors c'est vrai que les Européens sont plus 'membré' que nous?". Alors j'imagine si
j'avais été Noir ^^.


jujuo 08/10/2010 14:46


"Après avoir perdu la guerre, les États-Unis décidèrent jusqu'en 1951 d'occuper et de gérer les iles nippones."
Dit comme ça, on a l'impression que les ricains ont perdu :D

Sinon article sympa !
(Si seulement je pouvais être black et devenir un jouet sexuel ! Tant pis pour la dépression, je ferai avec !)


Japon Weird 08/10/2010 17:38



Ok, c'est noté.


On peut être un jouet sexuel sans être un black mais le problème c'est que les japonaises voient en TOUS des jouets sexuels...



Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact