Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 23:32

Ce sujet me tient à cœur car c'est en partie à cause de ces cartes de visite que j'ai quitté le Japon.

En effet sur ces petits bouts de carton où il y est écrit votre nom et celui de l'entreprise ainsi que son adresse et le moyen de vous joindre est souvent plus important aux japonais que leur famille.

En France généralement seulement certains commerciaux, patrons ou journalistes en utilisent. Mais au Japon chaque salarié étant en contact avec l'extérieur de l'entreprise doit en posséder. Dès que vous vous engagez dans une nouvelle société, votre supérieur vous remet très rapidement votre paquet de cartes de visite. Ce misérable bout de carton est la pièce d'identité du salarié.

 

Dans l'étiquette du monde professionnel japonais, lorsqu'on est présenté à un tiers, il faut offrir sa carte de visite et en échange on récupère celle du nouveau contact.

C'est une étape indispensable avant chaque discussion d'affaire.

Alors imaginez quand vous êtes présenté à une dizaine de nouvelles personnes !!

Il ne faut jamais être à court, et le salaryman se déplace rarement sans une petite réserve.

Bien sûr après réception de la précieuse carte, il est indispensable de remercier son propriétaire en lui offrant une valse de courbettes...

Et ce petit manège peut durer plusieurs longues, très longues minutes.

 

* L'échange de cartes de visite est la phase clef lors d'une première rencontre professionnelle.

 

 

* Pourquoi ce rituel d'échange de cartes de visite est-il si important ?!

 

Au Japon, on ne peut rencontrer de nouvelles connaissances dans le milieu professionnel que grâce à un tiers. Cette personne en vous présentant engage son honneur sur vous. Il est le "parrain" de cette nouvelle relation, ce qui prouve que l'on peut vous faire confiance. Ce parrain n'est pas toujours un collègue ou un cadre de votre entreprise, il peut très bien venir d'une compagnie différente.

Ce bout de carton est la preuve formelle de votre appartenance à un groupe, vous êtes l'"enfant" de votre entreprise et par ce titre, vous la représentez dans chacun de vos déplacements aussi bien professionnels que privées.

C'est pour cela que l'échange de cartes est important, il permet de facilement se rappeler de qui elle vient et  de qui est son tuteur.

 

Bien sûr ayant vos coordonnées sur la carte, la personne peut vous contacter facilement. Mais au final peu de ces cartes serviront.

Alors généralement, un japonais possède deux classeurs, l'un avec les cartes importantes professionnellement parlant et l'autre plus épais où seront entassées les autres.

 

Ces cartes ne sont pas la propriété de l'employé mais appartiennent à l'entreprise, il est donc interdit de se débarrasser d'une carte qui vous semblerait inutile. Ce qui est bon à savoir c'est que si vous devez quitter votre entreprise, vous devez rendre le reste de vos cartes et le plus important, vous devrez remettre à votre supérieur toutes celles que vous aviez emmagasiné.

 

* Voici une carte de visite classique japonaise, elle est très design et claire. E bas à droite, voici la position des doigts à prendre pour la présenter coorectement à une personne.

 

Pour en revenir sur ma décision de quitter le Japon et donc mon travail, ce jour là j'ai assisté à une remise des cartes par le directeur d'une nouvelle agence de banque.

Après un interminable discours, et avoir chanté en cœur l'hymne de l'entreprise avec ses employés, le directeur remis une boite contenant les cartes des salariés à son second. Il jura au nom des employés qu'ils respecteront les objectifs visés, et feront honneur à leur entreprise, le tout avec une petite larme à l'œil. C'est là où j'ai lâché. Ce Monde n'est pas pour moi.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Education-emploi
commenter cet article

commentaires

Léo 24/01/2010 05:25


Ouaouh .. et bien, je ne pensais pas que ç'était si compliqué pour ça là bas =O


nicenigga 18/10/2009 02:36


"Ce monde n'est pas pour moi" mdrr cest vrais que cest pas en France que l'on vérait ce genre de situation . pourquoi ne pas être partis pour une entreprise étrangère? Je ne connais pas en détail
le monde du travail au Japon , mais il me semble que cela aurait été plus "occidental"


Japan addict 11/10/2009 00:48


Merci pour cet article très informateur ! Moi c'est surtout la longue période de courbettes qui me fait peur ^^


Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact