Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 11:34

Le gagaku (musique savante, impériale) est la musique traditionnelle japonaise datant d'un autre âge.

Aux sons extrêmements stridents, elle surprend. Ses notes font mal aux oreilles et peuvent même faire sourire à la première écoute. En effet, il faut vraiment être un grand mélomane pour arriver à apprécier ce genre de "bruit".

Même au Japon, il n'est pratiqué que par les religieux et par quelques adeptes.

Le gagaku fut très populaire durant l'ère de Nara (710-794) et de Heian (794-1185), c'était la musique officielle à la cours impériale. On pourrait peut-être, la comparer à notre musique de chambre ? Mais en version bien plus asiatique et stridente.

 

Elle est employée dans quatre genres d'art :

- le mikaruga, de fonction religieuse, elle sert aux célébrations du culte shintô

- le kangen, musique utilisant le gagaku

- le bugaku, la danse qui est accompagnée par le gagaku

- l'utamono, le chant qui est le seul à ne pas avoir un caractère religieux.

 

Pour le shintôisme, le gagaku se joue, il ne se chante pas.

 

gagaku00.jpg

* le gagaku est la musique traditionnelle japonaise depuis l'antiquité.

 

* I/ Le gagaku est décomposé en trois classements d’instruments :

 

* Les instruments à cordes (fonction rythmique) :


- le biwa est surtout employé pour le rythme

gagaku01.jpg

 

- le koto (apparition : 710-784)

gagaku02.jpg

 

- le wagon 

gagaku03.jpg


A noter que le koto et le shô sont des instruments pouvant servir à la divination.

 

* Les instruments à vent (fonction mélodique) :


- le shô (17 tuyaux dont 2 muets)

gagaku04.jpg

 

- l’hichiriki  

gagaku05.jpg


- le ryûteki + le koma-bue + le kagura-bue

gagaku06.jpg

 

* Les percussions :


- le taiko (moyen tambour)

gagaku07.jpg

 

- le shôko (petit tambour--gong)

gagaku08.jpg

 

- le kakko (utilisé par le chef d’orchestre)

gagaku09.jpg

 

- le sannotsutzumi (sanko)

gagaku10.jpg

 

- le shaku[byôshi] 

gagaku11.jpg


- le da-daiko (le grand tambour d’apparat du gagaku)

gagaku12.jpg

 

II/ Le kangen :


Il existe deux styles de kangen :

- la Gauche qui représente l’Est (les vents)

- la Droite qui représente l’ouest et plus précisément : la Corée

A première vu, il se différencirai pas les sons du shô ?

   

III/ Le bugaku :

 

gagaku13

 

Le bugaku, c'est la danse effectuée durant un récital de gagaku. Le danseur est souvent masqué et habillé d'un lourd kimono somptueux. Il utilise un bâton court ou long durant sa chorégraphie.

 

IV/ Les utamono :

 

Les utamono, les chants profanes, se classent en deux genres :

- les poèmes en chinois, rôei

- les poèmes en japonais, saïbara [issues de chants de palefreniers (pour faire avancer les cheveaux), qui par la suite ont séduit la cour…]

Ils sont composées de 3 instruments à vent, 3 à cordes et d’un shaku.

Chaque section est amorcée par l'intonation du chef de chœur avec ses plaquettes de bois, puis le chœur chante à l'unisson avec un accompagnement instrumental…

 

Bref, vous avez compris cet art n'est pas destiné à tout le monde. Le mieux étant de toute façon que vous vous forgiez votre propre avis, alors bonne écoute (un conseil, ne mettez pas trop fort).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Musique
commenter cet article

commentaires

will_uchan 03/11/2010 13:17


Personnellement, j'adore ce genre de musique. Mais c'est vrai que même moi au début, ça ma surpris.
Mais maintenant, je cherche même des CD ^^.


Tanii 03/11/2010 11:56


C'est dommage, la biwa ne s'entend pas du tout :s ! Mais ça ne me choque pas, je découvre un nouveau genre qui me plaît bien =) Ca m'fait assez penser à la BO (pas de fin) de Onmyôji 2


Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact