Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 15:26

Au Japon depuis la fin de la guerre la prostitution y est interdite. Bon, même si c'est un secret pour personne (et surtout pas pour la police locale), elle existe toujours et est bien plus présente que chez nous. Bien plus sympa que l'ambiance des vans pourris des prostituées russes, les japonais ont trouvé par un biais légal le moyen d'exercer le plus vieux métier du monde.

 

* Le Soapland *

 

shower

* Aimeriez-vous vous faire shampouiner contre quelques milliers de yens par un hôtesse nue ?!

 

Cet établissement légal a une double utilité : elle permet à ses clients d'en sortir propre et de les détendre. Le Soapland ou fuzokuten en japonais est une maison close à douchettes.

Je vous explique, le client entre, il choisie la fille sur un catalogue ou sur écran, paye puis se dirige vers un box.

Dans ce box minuscule s'y trouve une douche et un mini vestiaire.

Le client se déshabille et est vite rejoins par la fuzoku (la masseuse shampouineuse) qui nue, le lave des pieds à la tête. Après ce récurage en profondeur, la fille le masturbe d'une main experte et lui pratique une fellation.

Après qu'elle est officiée, le client peut se rhabiller et rentrer chez lui.

Voilà comment ça se passe normalement, légalement.

 

Mais dans certains fuzokuten (tous ?!) il est possible de s'arranger avec la fille pour se retrouver dans un hôtel et s'accoupler. Mais attention, pas toutes les fuzoku pratiquent le sexe. Ca dépend de l'établissement et surtout de la fille (un petit extra ?!).

Il ne faut pas se leurrer, ces établissements sont principalement (tous?!) tenus par la mafia locale.

Et, les yakusas si vous les payez bien, ils sont très gentils avec vous.

 

Ce qui est vraiment désolant c'est de savoir que les filles japonaises n'ont généralement pas besoin de vendre leurs corps pour vivre mais, décident de se prostituer pour améliorer leurs styles vestimentaires ou entretenir leur homme ou un host.

 

Alors vous vous prendrez bien aussi une petite douchette ?!

* http://www.fuzokuten.info

* http://fuzoku.jp

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Nippon Sexe
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 20:18
Repost 0
Published by Japon Weird - dans Vidéos à la con
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 12:12

Grand fan de Hayao Miyazaki, j'ai la chance de voir tous les jours des films d'animation de ce génie. Pourquoi tous les jours ?! Car, j'ai une fille de deux ans qui adore Ponyo, Totoro, Chihiro, etc.

Alors, j'ai la grande "chance" d'avoir comme fond sonore tout le temps, tout le temps un Miyazaki.

 

Et donc forcément, je connais certains dialogues par cœur. Très vite, en enchaînant les films, j'ai remarqué une récurrence dans ses œuvres. En effet, Monsieur Miyazaki ne donne jamais le bon rôle aux parents, et je me demande même si cela cacherait une réelle haine du Maître pour ses géniteurs ?! Ou en tout cas, envers les adultes.

Préférant de loin les enfants, voici une liste des films du Maître où apparaît les parents du personnage principal :

 

- Mon voisin Totoro : La mère malade, le père s'occupant seul de ses enfants, ne s'inquiète pas le moindre du Monde des disparitions multiples de sa petite fille Mei et de ses histoires de "fantôme" (un vieux rôdeur pervers ?!). On ne peut pas dire que malgré sa très grande gentillesse, il soit très prévoyant envers ses enfants.

 

- Kiki la petite sorcière : On ne voit que brièvement les parents de Kiki mais on ne peut qu'être subjugué de s'apercevoir qu'ils ne soucient pas le moins du monde de leur fille. En effet, ils ne sont pas du tout inquiets de la laisser partir (avec de gros sourires) à seulement 13 ans dans une grande ville inconnue.

 

- Le voyage de Chihiro : Pareil que pour Kiki, on les voit très peu mais cela suffit pour qu'ils n'écoutent pas leur fille qui essaye pourtant par tous les moyens de les empêcher de se jeter dans la gueule du loup.

 

- Le château ambulant : Là, c'est le pompon, on ne voit que la mère de l'héroïne est celle-ci décide de la trahir presque sans état d'âme.

 

- Ponyo sur la falaise : La mère de Sôsuke n'hésite pas à mettre son fils dans des situations les plus dangereuses.

 

ponyo01.jpg

©Studio Ghibli 2008

* Maman, on ne va quand même pas traversée ?! Bah si...

 

Pour des personnages secondaires comme dans le Château dans le ciel ou encore dans Chihiro, la "Mama" a un caractère très fort, laide, vieille, elle n'hésite pas à tyranniser ses enfants.

 

Les parents japonais sont-ils si négligents envers leurs enfants ?! En tout cas ces derniers ont beaucoup de chance car vu les nombreuses situations dangereuses qu'ils subissent, des enfants dans le monde réel auraient eu des accidents graves par mille fois !!

 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Cinéma & TV
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 12:13

Oui, vous ne rêvez pas, il y a bien des momies au Japon. Ce qui est encore plus étonnant, ce que généralement on en trouve dans des pays secs et arides. Mais le Japon est un pays humide, qu'est ce donc cette sorcellerie ?!

Au Japon, nous ne pouvons voir que six momies dans des temples bouddhistes, toute dans la région de Yamagata au nord du Honshû.

 

* Mais comment ?!

 

Certains moines bouddhistes suivant la voie Shingon, doivent accomplir un rituel "ignoble" pour atteindre un paradis qui commencerait dans cinq milliards d'années. Il a pour aboutissement la momification de l'ascète.

Il consisterait à la fin de la vie du moine de se nourrir uniquement pendant 1000 jours de cinq céréales (riz, blé, millet et soja?!) puis durant 5000 jours il augmenterait sa ration à 10 céréales. Donc forcément, le corps perdrait toute graisse. Ensuite, ils se "nourri" que d'eau et pour finir il devra boire une concoction à base de sève de l'arbre à laque qui devait sûrement l'achever.

 

A la mort du moine desséché, on l'enterre pendant trois ans dans un cercueil en pin, puis on déterre le cadavre pour le faire fumer. Devenu momie, on l'habille, on le pare et on lui met un rosaire bouddhique dans les mains.

Et voilà une jolie ornementation pour temple.

 

Que de souffrance pour peut-être atteindre un paradis utopique, que de dévotion pour ses moines qui doivent subir toutes ses souffrances afin de devenir des divinités.

 

yudonosan

* L'une des six momies japonaises, celle-çi se trouve au tempe de Yudono-san dans la région de Yamagata.

 

Références :

- Le forum : forumjapon.com

- Un article d'Ando Kosei dans la revue L'Homme, annee 1968, vol.8, n.2, intitulé : « des momies au Japon et de leur culte ».

 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 11:04

Je suis à chaque fois toujours autant impressionné quand je découvre que les japonais arrivent encore à mélanger dans leurs vies courantes la haute technologie avec le traditionnel.

Aujourd'hui, je vais vous parler du boulier, cet outil de mesure utilisait durant des siècles et qui depuis des décennies est remplacé en France par les calculatrices ultra-modernes et autres ordinateurs windowziens.

Certes, il est encore utilisé par certains comptables mais il ne doit pas en rester beaucoup en service.

 

En France, le boulier, cet outil bien étrange a une base de 10, selon la tige où elle se trouve a une valeur en unité, dizaine, centaine, etc. Mais dans de nombreux pays, la technique de calcul est différente.

Au Japon, le soroban (boulier japonais) comprend généralement quinze colonnes de cinq boules.

Je n'ai pas vraiment compris comment cela marchait mais voir à la télévision les professionnels du calcul manipuler l'engin, c'est vraiment impressionnant.

 

soroban.jpg

* Tous les japonais possèdent chez eux un boulier japonais, le soroban.

 

Ce qui est rigolo, c'est de voir qu'il y a des concours organisés pour tous les âges et que c'est considéré presque comme un art martial. En effet, on peut passer comme dans les sports de combat des grades afin de devenir un professionnel du boulier reconnu par ses pairs. Genre, super, je suis première dan de soroban.

Outre, le côté humoristique de ma dernière phrase, j'ai énormément d'admiration pour ces maîtres bouliers qui arrivent à réaliser des calculs improbables avec ces engins. Et surtout à des vitesses indécentes !!

 

On y trouve même des écoles pour ces petits génies qui deviendront plus tard les plus grands comptables du Japon. On l'étudie d'ailleurs toujours en primaire. La calculatrice a encore du soucie à se faire.

 

* La vitesse d'exécution des champions du soroban est très impressionnante.

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 10:40

Le hentai est comme vous le savez, la branche pornographique de la japanimation.

Rarement de belles factures, ses animés sont souvent très très mal animés, dessinés, doublés avec des dialogues parfois complétements ridicules, etc.


* Mais alors pourquoi ça cartonne ?!

 

Nous n'allons pas aujourd'hui les différents types / dérives du genre hentai, mais nous allons nous arrêter dans une brève analyse de son ensemble.

En effet, ces productions attirent de plus en plus de jeunes car ils mettent en scène des filles soumises aux attributs très chaleureux ou au contraire soumettent au regard de jeunes filles à peine pubères.

Aussi, ces même filles réagissent, bougent, parlent de façon complétement irréelles. Elles agissent comme devrait agir toutes les filles de leurs rêves dans l'imagination des puceaux ados (hélas de vous décevoir mais dans la vraie vie, les filles ne sont pas comme elles).

Mais bien sûr dans la réalité, ça n'a rien avoir. Mais ça ils s'en f*utent. Ce qui les intéressent c'est que ces jeunes filles subissent des tas de sévisses mais qu'elles en redemandent à chaque fois. C'est ça, la force de ces productions de deux sous.

Les voix des filles et les bruitages passent en second plan. Ces sons complétement exagérés et irréalistes excitent encore plus le téléspectateur. C'est d'ailleur pour celà, qu'il faut éviter les versions françaises ou anglaises, les voix sont beaucoup moins travaillées.

Alors, peu importe si l'animation est complétement nulle, qu'il y ait des décors de piètres factures et que les personnages soient mal dessinés.

C'est ce mélange entre l'utilisation de jeunes filles + des scènes improbables tirés de l'imagination de puceaux + un lourd travail du son, qui crée l’atmosphère qui a permis au hentai d'être la branche de la japanimation la plus lucrative.

 

hentai00

* Un dessin laid, un décord minimaliste, une animation pourrite, mais bon elle a de gros seins et une voix excitante.

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Nippon Sexe
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 15:33

Le Japon, le pays du service, a une arme redoutable. Cette arme imparable, c'est cet éternel masque "de servilité" qu'emploi certains vendeurs.

En France quand vous rentrez dans une boutique, vous pouvez vous considérez chanceux quand un vendeur prend le temps de vous regarder et de vous de dire « bonjour » !!

"Ouahh, quel bonheur !"

 

Bref, au Japon, vous aurez droit à un bienvenue "irasshaimase" par tous les vendeurs, de grandes courbettes et des remerciements à n'en plus finir. Mais si vous vous attardez un peu plus sur ces commerciaux, vous ne pourrez pas ne pas apercevoir leurs visage crispés d'un rictus symbolisants le sourire mais aussi le dévouement.

 

A chaque fois que l'on rentre dans un magasin nippon, nous avons l'impression de voir des employés de chez Disney avec leurs sourires imposés.

Bon, on peut se dire que ce rictus du sourire peut passer dans un magasin, mais ce masque forcé est utilisé par certaines japonais et plus principalement des femmes dans la vie courante. Derrière ce sourire pas du tout naturel, on ne peut imaginer quelles sont les réelles pensées de la personne se trouvant devant vous. Honnêteté, tromperie ?! Comment savoir.

 

reigi01.jpg

* Un sourire aussi naturel qu'Amanda Lear.

 

Ce qui est rigolo pour ces filles qui cachent leurs personnalités derrière un tel masque, c'est lors d'un rapport avec l'une d'entre elles et de se dire « va t'elle casser son masque oui ou non... ?! »

Certes, beaucoup de filles sont élevées comme à l'ancienne : "une bonne épouse doit se montrer impassible et masquer ses sentiments". Mais, c'est tellement bon quand on arrive à casser cette barrière de ces fausses prudes...qu'on les "chasseraient" presque volontairement.

Mais heureusement, au fil des ans, les japonais en s'ouvrant au monde deviennent de plus en plus naturel.

 

 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 00:01

Enfin un reportage à peu prêt potable sur le fléau de la pédophilie médiatique japonaise.

 

A découvrir, de suite :

 

 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Nippon Sexe
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 21:29

Je suis obligé de vous faire part de ma découverte de ce photographe.

Certes, c'est dégueulasse, certes, il doit avoir de gros problèmes mais pour moi c'est vraiment de l'art et ça me parle.

 

Et sous vos applaudissement voici quelques photographies conceptuelles du Maître Daikichi Amano !!!! (N'oubliez pas d'apporter votre sceau).

 

daikichi01.jpg

* Vous ne regarderez plus jamais un poulpe de la même façon.

 

daikichi02.jpg

* French frog ?! *Croa* *Croa*

 

Pour info., l'artiste est devenu producteur de film pornographique spécialisé dans les relations "petits" animaux / femmes et... l'étranglement. Brrr ça fait froid dans le dos.

 

Pour en savoir plus :

=) http://www.daikichiamano.com

=) http://www.shunrize.com/wordpress/daikichi-amano (un article très complet et bien renseigné sur le sujet)

 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Nippon Sexe
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 23:59

Qui n'a jamais rêvé d'avoir la femme dans ces bras lorsqu'il dort ?! Que de plaisirs d'avoir la chance de dormir et de serrer contre soit la personne aimée, désirée. Hélas, très (trop) souvent la femme de nos fantasmes n'est pas accessible. Alors, hélas, l'homme utilise souvent ses mouchoirs pour évacuer son trop plein de chagrin...

 

Durant mon enfance, dans les années 80, nous avions droit pour presque tous les gamins de familles moyennes, au bon long traversin pour oreiller. Je n'ai jamais bien compris l'intérêt de ce rondin de plumes. Au Japon aussi, les jeunes aussi utilisaient le traversin, mais très souvent ne posaient pas la tête dessus pour dormir, non, ils gardaient dans leurs bras ce gros engin doux. Alors, forcément de grands ingénieurs ont pensé : « Et si on y foutait l'image d'une fille, le jeune puceau aura alors l'impression d'avoir dans ses bras son amour impossible !! ».

Sérieusement, c'est tout bête mais je n'y avais jamais pensé.

 

dakima01

*Pile ou face ?!

 

Alors, depuis les années 80, des milliers de dakimakura (littéralement, le coussin à serrer dans ses bras) sortent des usines.

Comme la cible visée, se sont les jeunes, les personnages de mangas/animés sont les plus produits. Mais de nos jours, il est tout à fait possible de customiser son peluchon avec l'image dessinée ou la photo de son idole.

Par contre, se sont les mamans qui n'aiment pas trop ça. Car trop souvent, elles retrouvent l'objet au fond du lit, tout mouillé au petit matin.

 

dakima02

* Existe t'il pour le femmes, la version avec des poils ?!


Repost 0
Published by Japon Weird - dans Nippon Sexe
commenter cet article

Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact