Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 23:55

De plus en plus de français célibataires partent au Japon pour trouver l'âme sœur.

Depuis une poignée d'année les filles ont rejoint le groupe de ces célibataires à la recherche du grand amour nippon.

 

Généralement âgé de plus ou moins 30 ans, ils ne peuvent que très rarement prendre le visa du Working Holiday. Tout dépendra de l'âge où ils quittent la France.

Ces hommes et ces femmes sont souvent au bout du rouleau, partent après un premier contact favorable sur internet et peu ont déjà rencontré la personne qui a répondu favorablement à leur avance.

 

Partie pleins d'espoir, accueilli par une personne plein d'indulgence, tout se passe bien au début et ce jeune couple envisage très rapidement au mariage pour faciliter l'insertion administrative du conjoint étranger.

 

Mais voilà, la routine arrive très vite, le mari ou la jeune mariée (à la mairie, la cérémonie on verra plus tard) voit vite qu'il ne peut faire grand chose dans cet univers inconnu.

Il ne peut attendre que bien sagement le retour de son conjoint.

Il reste donc à la maison est s'occupe comme il peut.

Si c'est une femme, elle aidera à l'entretien de la maison, et si c'est un garçon, il s'installera devant le PC ou la Playstation (même si j'en connais certains qui ont pris en charge l'entretien du foyer conjugal)...

 

Le temps passe, six mois, une année, deux années... Le japonais du concubin ne progresse pas autant que prévu. Et la relation entre le couple est de plus en plus tendu. L'étranger ne supportant plus de rester dans la maison. Mais les finances ne permettent pas trop les folies, et l'école privée reste chère...

 

Généralement, le couple se casse la figure assez rapidement.

 

Si l'étranger est une femme, un enfant peut sauver le couple mais cela reporte les problèmes dû à la communication qui reviendront très probablement au bout de quelques années, etc.

 

Si c'est un homme, certains peuvent se contenter de cette situation est vivre sous la tutelle de leurs femmes pendant des années. Il faut de peu pour satisfaire un homme, un geek avec un PC, une Playstation et dont la jouissance d'être au Japon suffisent amplement.

 

Vous me direz que ces situations peuvent aussi survenir en France pour un conjoint étranger. Mais au Japon, la fermeture sociale est telle que la sollicitude y est amplifiée.

En France, on pousse les étranger à sortir de leurs nids et ce n'est pas plus mal.

 

* Internet, une femme, à manger, je suis au Japon !!! Que demander de plus ?!


 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Amour
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 10:26

Tout d'abord comment ça se passe :

 

A la différence de l'Europe où avant le XXème siècle les parents décidaient avec qui leurs enfants allaient passer le reste de leurs vies, les japonais utilisent deux manières :

 

- La première qui selon moi n'existe plus de nos jours (peut-être encore dans les familles riches à la campagne...), s'appelle iinazuke (許嫁). Elle consiste tout simplement à un arrangement pris entre deux pères pour unir leurs enfants. Comme en Europe, c'est rarement anodin, se rapprochement entre deux familles permettrait de renforcer l'entreprise familiale, unifier deux grands groupes de familles, recevoir une généreuse dote de la part du marié à la famille de la future épouse, etc.

Aucunement une question d'Amour, évidemment.

 

- La deuxième, toujours d'actualité est plus subtile, elle s'appelle l'omiai (お見合い). Comment ca marche ?!

Arrivée à l'âge du mariage, entre 16 et 18 ans, la fille doit se trouver très vite un mari. Une fille sans mari, peut amener de gros problèmes à une famille, celà donne mauvaise image... Fille mal élevée ?! Cette famille a des problèmes en son sein ?! Elle cache quelques chose ?! Elle a un amant secret ?! ...

 

Pour se faire, on fait appelle soit un professionnel (agence) qui propose après avoir étudié la famille de la future promise des mâles de familles honorables qui lui conviendrait. Soit si la famille a des vues sur un jeune homme très précis, elle fait appel à un ami proche (appelé chuukainin) de cette famille qui fera la liaison entre les deux parties.

 

* JMS © une agence de mariage qui propose la rencontre entre deux célibataires de plus de trente ans.

 

Après avoir trouvé un jeune et une jeune qui pourrait former un couple intéressant, on organise une rencontre.

Entouré de leurs familles respectives, les deux prétendants se retrouvent face à face et après les présentations commence une farandole de questions. Rarement posé par les jeunes, se sont principalement les familles qui parlent pour eux. Ils demandent ce que le fiancé potentiel peut apporter à sa future femme, ses projets, la dot, etc.

Après, la fin de la réunion, chacun rentre chez soi et les candidats donnent leurs avis au bout d'un temps de réflexion plus ou moins long.

Comme vous pouvez vous en douter, les familles peuvent facilement mettre la pression à leurs enfants d'accepter. Si la fille ou le garçon est faible, elle dit oui sans réfléchir. Mais, il n'est pas rare de voir une fille ou un garçon refuser tout net, et être obligé de refaire de nombreux omiai avant de trouver le ou la bonne partenaire.

 

Pour l'anecdote, à noter qu'il est très fréquent d'organiser à l'omiai dans les vues d'accoupler un chien ou un chat de race. Mais là, les animaux n'ont pas la possibilité de donner leur avis.

 

* Deux familles se rencontrent pour discuter d'une éventuelle union de leurs enfants.

 

De nos jours, l'omiai subsiste encore, surtout dans les familles bourgeoises ou dans les familles de moyenne classe qui ont des enfants âgés de plus de trente ans et qu'ils n'arrivent pas à marier (à faire partir). L'omiai est souvent la solution miracle pour faire sortir un otaku de son mutisme.

 

Ces mariages sans amour, les japonais en sont très fières, même de nos jours. Et ce n'est pas une honte de dire : "Nous nous sommes mariés suite à un omiai !" Même si par contre, si c'est un iinazuke, la famille dira que c'est par un omiai qu'ils se sont rencontrés, cette dernière technique de mariage ayant meilleure réputation que la première. Les japonais n'hésitent pas à dire que les mariages en omiai sont les plus viables et que ce n'est qu'avec l'affluence des occidentaux qu'est venu les mariages d'Amour. Et avec celui-ci, les divorces !!

 

Les mariages en omiai ou en iinazuke étant reconnus comme étant bien plus solides que les mariages d'Amour.

 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Amour
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 22:45
NB : Cet article fait suite à celui paru le 24 avril 2008 sur ce même blog : Moi, ze veux une nyaponaise [partie 1].

2/ Mon avis qui me regarde

Non, je ne vais pas ressasser ce que j'avais dit mais je tiens à dire pourquoi mon cœur a du parcourir 10 000 kms afin d'être rassasié. D'abord parlons des françaises, car oui je suis français, j'ai donc grandi entouré de mes concitoyennes.

C'est depuis mon retour en France que j'ai vraiment compris pourquoi, je n'ai jamais accroché.
Pour moi, elles sont avant tout trop compliquées.
Évidemment, généralisé c'est le mal mais je n'ai jamais réussie à les comprendre, ou même rentrer dans leur univers.
C'est sûrement pour cela que les japonaises, avec leur côté plus ouvert et plus simple m'ont facilement conquis. Mais heureusement, elles ne sont pas autant impulsives que les asiatiques typées, de nationalité américaine, supers « openmind » qui vivent dans leur esprit dans le fabuleux pays de Candy.

Non, elles ont surtout besoin de ressentir de l'affection de leurs hommes, du respect et surtout une solidité familial. Et c'est ce dernier point qui fait la plus grande différence. Nos femmes en voulant toujours plus, elles ignorent souvent (j'insiste sur le : selon moi) l'essentiel qui permet l'harmonie dans un couple.

C'est simple, c'est de comprendre son conjoint et de tout faire pour essayer de garder l'équilibre tout en gardant son caractère, sans s'effacer. Les françaises étant trop caractérielles, elles vivent trop en solo, et arrivent trop souvent à être trop égoïstes dans leurs relations (trop, c'est trop).
A l'inverse, les japonaises ont la notion de partage et de sacrifice apporté par leur culture et leur éducation.


* Je vous aime, ma petite japonaise.

Et puis bon, elles ont trop de beaux petits culs.
Repost 0
Published by Japon Weird - dans Amour
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 22:07



Kekkonshiki
envoyé par gotonin
Repost 0
Published by futomaru - dans Amour
commenter cet article
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 22:02

Depuis le début des années 2000 avec la généralisation d’internet, les jeunes européens se passionnent pour l’Asie et plus particulièrement pour le Japon.  N’importe qui qui a une passion ludique a un intérêt de prêt ou de loin au Japon (manga, jeux vidéos, arts martiaux, maquettes, softair, base-ball etc.) donc forcément ce pays attire. Mais ce qui devait rester un eldorado pour certains privilégies qui avaient flairé le bon coup, certainement malgré eux, ca s’est vite su.

Outre que le pays regorge d’objets, d’activités pour tout geek de base, l’étranger a aussi remarqué que par son image (de frenchie pour nous) d’occidental attire la femelle autochtone. Fini le paradis de la couette réservé à quelques élus, des étrangers arrivés en masses par Boeings entiers arrivant pour un but quelconque, repartent avec une japonaise sous le bras.


Je me rappelle qu’entre 2002-2003, j’étais en plein « hamster » maniac, je pensais stupidement que toutes les japonaises m’appartenaient, dès que j’en voyais une avec un autre, j’étais gravevement jaloux, parfois même, je ressentais de la haine pour ce pauvre type que je croisais du regard et que je ne reverrai jamais. Le sentiment  de colère montait très haut dans mon esprit, mon coeur palpitait de haine mais dès que ma cible quittait mon champ de vision, ma hargne disparaissait ensuite d'un seul coup, comme si rien ne s'était passé. Elles devaient être toutes a moi…

Quelques années plus tard, j’ai appris que cette maladie, le syndrome de «jalousie chronique du gaijin» a été attrapé par de nombreux étrangers comme moi. Heureusement, je m’en suis sortie…

 

1/ Mais pourquoi ces japonaises sont-elles tant intéressées par les occidentaux ?

Ca va être dur d’y répondre n’étant pas une japonaise moi-même, le mieux serait de le leur demander.

Mais voila quand même mon point de vue :

D'après moi, les japonaises ne sont pas différentes des autres asiatiques, chinoises comme coréennes ou Thaïlandaises rêvent du beau blanc qui viendra un jour les enlever sur son beau destrier blanc.

Le cinéma, la littérature, l’image, notre musique, nos produits de luxe etc. tout cela a beaucoup contribué à notre image de marque.

Mais j’ose dire qu’outre le Japon, les autres asiatiques, voient surtout en l’homme blanc, un homme riche, un visa, une sécurité sociale, un sac à main ou encore une bonne planque (pas taper).

Tandis que (toujours) selon moi, la japonaise voit en l’homme blanc/noir/gris/vert un passeport pour l’aventure. Cet étranger lui apportera ce petit piment qu’elle a toujours attendu qui lui fera quitter son train-train quotidien. Je me rappelle avoir fréquenté des filles qui avaient été humiliées, abandonnées par leurs ex petits-amis occidentaux, elles les enchaînaient mais à chaque fois, si ca se terminait mal, mais elles repartaient à la chasse et recommençaient. Pourquoi ?? Tout simplement car ca leurs vies étaient devenues bien moins ennuyeuses depuis qu'elles fréquentaient ces envahisseurs venus d'un autre continent, à la culture complètement différente.

Ils viennent d'un pays où les femmes sont fortes et respectées. Pas comme içi...

 

Les japonais, toujours selon elles, ne sont pas câlins, ne font pas attention à leurs femmes, ne prennent pas soin d’elles… c’est ce qui leurs pèsent le plus. Elles sont surtout en manque d’amour.

Je me rappellerai toujours d’une de mes élèves en larmes qui me déclara que son petit ami l’avait quitté car elle prenait trop de son temps libre, ce qui lui empêchait d’aller jouer au tennis avec ses copains.

Alors, ce brave garçon fit son choix : "Au revoir ma belle !"

 

Au moins il est honnête.



A suivre…

 


Repost 0
Published by Japon Weird - dans Amour
commenter cet article

Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact