Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:06

Pour les plus otaku d'entre vous, vous avez tout de suite compris. Nous allons parler dans cet article des tsundere, diminutif de tsuntsun (onomatopée signifant "le mépris") et de deredere (onomatopée signifant "mielleuse").

Ce qui signifie en gros, une "biatch", chieuse aux premiers abords mais qui finalement, dans le fond, est une gentille fille.

C'est un concept totalement nippon qui semble être venu directement des animés.

Comme tout concept un peu tordu nippon, on y trouve des fans, de nombreux hommes japonais rêvent de fréquenter ce genre de filles.

 

tsundere00b.jpg

* Asuka de la série Evangelion est à ma connaissance le premier personnage tsundere célèbre dans la japanimation.

 

 

* Mais dans la réalité, existe t'il vraiment des tsundere ?

 

Personnellement, je répondrais que non, pour la bonne et simple raison qu'une fille ne se caractérise pas par seulement deux traits de caractères (chieuse et gentille), elles sont bien (trop?) plus compliquées que cela...

Mais attention, certaines japonaises otaku n'hésitent pas dans la vie de tous les jours, de jouer ce rôle. Et pour plaire, se démarquer des autres demoiselles, elles jouent "à la tsundere". Mais ceci n'est évidemment qu'une façade.

Je ne considère pas le fait de jouer un personnage comme de la réalité.

Pareil pour les maids tsundere, car oui, forcément vu le succés de ce genre de filles aurpès des hommes otak', des hommes d'affaire ont exploité le filon en ouvrant des cafés sur ce thème. 

C'est comme un "maid café" classique, avec costumes, décors kitchs, etc. mais avec des serveuses tsundere.

 

 

C'est du pipeau mais ça a l'air de fonctionner... Il en faut peu aux otaku pour les satisfaire. Bon, en grattant bien, j'en suis sûr que la majorité des fans de ce type de filles virtuelles doivent aussi aimer les filles SM, et les trucs bizarres...

 

tsundere01b.jpg

* Izumo, personnage tsundere dans l'une des séries de japanimation récente "Ao no Exorcist", en mauvaise posture...

 

 

 

...j'aime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Hobby Japan
commenter cet article

commentaires

Willy 20/12/2011 00:50

J'étais déjà venu sur ce blog il y plus d'un an, dans le but de découvrir un peu plus la culture nipponne.
J'avais déserté en comprenant que l'auteur est un réactionnaire de la pire espèce et dénigre une sous-culture, les okatu/hikikomori, qu'il ne comprend pas, jugeant sur le simple fait que lui "ne
trouve pas ça normal". En stigmatisant automatiquement quiconque a des préférences sexuelles différentes de ce qu'il considère normal.
Un nouvel exemple ici : avoir une attirance pour un personnage (qui n'est pas si fictionnel que vous semblez le penser), au premier abord méprisant qui s'avère en fait être doux. C'est vrai, ce
genre de caractère est propre au manga/anime, on ne verrait jamais une personne de ce genre dans la vraie vie, non non.
Apprécier (voire aimer) une jeune fille à première vue hostile, ce n'est pas normal, c'est le premier pas vers le hentai à tentacules et le SM.
Stéréotype, jugement exagéré et enfin grosse frustration personnelle, comme je le lis souvent (le dernier article paru, sur les girls bands, où l'auteur catégorise tout de suite les fans comme des
pervers amateurs de lolicon).

Une fois encore, en revenant par hasard sur ce blog, je constate l'étroitesse d'esprit de l'auteur. Je ne suis pas pour ma part sujet à une attirance pour le lolicon, ou le tsundere et autres
"déviances" (puisque c'est comme ça que vous le considérez), mais j'ai au moins l'ouverture d'esprit d'accepter cet aspect sociologique japonais et même de m'y intéresser assez pour essayer de le
comprendre plutôt que de le rejeter.

Vous jugez tout un pan de la culture japonaise, un pan qui affecte la culture française puisque c'est celui qui nous parvient, via les manga/anime. Or, ce jugement ne repose que sur un dégoût
personnel. C'est comme si je lisais un blog sur les Etats-Unis et vous posteriez un article sur le porno : bouh, c'est beurk des gens qui font l'amour devant une caméra. Et bien, si vous n'aimez
pas, n'en parlez pas, concentrez-vous sur les aspects positifs. Et si vous voulez en parler, faites-le sans brûler sur un bûcher ceux qui se plaisent et trouvent leur bonheur grâce à ça, qui ne
font de mal à personne et qui n'ont pas besoin qu'on leur dise qu'ils sont anormaux. Vous pouvez bien donner votre avis, qu'on saura respecter, sans pour autant stigmatiser ceux qui apprécient ce
genre de "divertissement".

Renée 19/07/2011 18:48


Bel article..Bises


Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact