Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 07:10

Bonjour les zamis,

 

Après avoir travaillé pour plusieurs entreprises japonaises, le constat est assez effroyable. Nous jeune salarié, on est de la sous merde.

Sous les faux premiers abords avec les "otsukaresama" (que l'on pourrait traduire par "courage") donnés de temps en temps pour la bonne étiquette, les salariés japonais dans leurs grandes majorités ne respectent même pas les bases indispensables du bien vivre en entreprise, les fameux : "bonjour, merci et aurevoir".

 

Le pire de tout étant ces japonaises très sexistes qui ne respectent mais alors pas du tout les hommes qui ont un rang inférieur aux leurs. Et ils te le font savoir. Soit au mieux, ils t'ignorent (oui, oui même pas un bonjour, ni un regard, seulement des remarques désobligeantes dès qu'elles en ont l'occasion), soit te pourrissent la vie.

 

Et les japonaises n'ont absolument aucune pitié, pour leurs "kohais" , évidemment, il y a des exceptions mais comme dans tout, on va dire que juste 30% de ses salariées plus anciennes sont de vraies pétasses. Mais ces 30% de pétasses vont te faire vivre un véritable enfer !

 

Ce qui est le plus frappant c'est comme dit plus haut, cela concerne globalement des femmes, et souvent jeunes, voir très jeunes. Evidemment, il y a des cons chez le sexe masculin mais ils sont beaucoup moins agressifs.

 

Tout chez ces femmes est détestable, leur façon de te parler (le vouvoiement ? mouarfff), le ton (je n'oserais même pas utiliser ce ton envers un animal...), l'attitude (on te snobe, on te diminue, on te critique ouvertement devant les clients ou dans ton dos, etc.). Et le pire dans tout ça c'est que les cadres, la direction, les couvre donc il ne sert absolument à rien d'aller les voir.

 

 

 

En France, bien sûr, il y en a, peut-être même plus, mais l'environnement professionnel et nos règles font qu'elles n'ont pas la main libre de te faire subir leurs sadismes, ni dire ce qu'elles pensent sinon, elles pourraient être poursuivies...

 

Evidemment, j'en ai parlé à mes autres collègues qui subissent les même brimades que moi. Car non, même si au début je pensais que c'était un délit de sale gueule, ou je ne sais quoi me concernant, ça c'est trouvé faux car tous les nouveaux subissent ce "bizutage".

Ils m'ont répondu "que cela fait partie de l'environnement du travail, et donc on n'a pas le choix que celui de baisser la tête."

Ou alors, on démissionne... beaucoup de jeunes employés surtout les plus anciens (jeune employé ne veut pas dire jeune adulte et vice et versa) ne supportant plus les remarques décident de quitter le travail du jour au lendemain. En coupant tout contact avec l'entreprise et en ne répondant pas aux appels de la direction... (j'avais jamais entendu parler de ça en France... disparaître du jour au lendemain, même si cela doit aussi se pratiquer...)

 

Le pire dans tout ça, c'est que ces personnes ne font que de te diminuer et s'ils s'aperçoivent d'une erreur (ou n'importe quoi) dont tu es l'origine, ils se jetteront sur toi et te débiteront de la haine dans tes oreille. Et au contraire, ne feront rien pour t'aider à t'améliorer ou à corriger tes erreurs. Elles sont sans pitiés.

 

Certes, elles sont fatiguées, faire des journées de 10-12h de travail par jour avec très peu de vacances, ça use, mais cela n'est pas une raison pour manquer e respect envers tes collègues. Et après tu m'étonnes qu'il y a autant de japonais qui se suicident à cause du travail....

 

* Sous ses faux aires de jolie japonaise toute belle, toute sage, se cache souvent un fauve prêt à te bouffer la gueule à tout moment.

 

Le seul point à peu prêt lumineux dans cette histoire, c'est que si tu survie au "bizutage", elles te laisseront tranquille voir même seront "gentilles" avec toi.

Ou alors, c'est juste un moyen pour elles de faire partir les têtes qui ne les reviennent pas... afin de rester entre "cons".

 

Je ne saurais probablement jamais, le réel fondement de toute cette haine car, il m'est IMPOSSIBLE de travailer dans ces conditions. Le respect du salarié doit venir naturellement et ne dois jamais être remis en question. Tout le monde fait des erreurs mais cela n'est pas une raison pour diminuer ses collègues. Personnellement, je peux caisser les foudres d'un client irrespectueux mais ne pas avoir le soutien, confiance de ma compagnie et de mes collaborateurs de travail m'est insuportable.

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 02:42

Ceci, n'est pas une généralité, mais je vais vous raconter une histoire... cette histoire, je l'ai vécu comme témoin donc elle est 100% véridique, pour vous, cela pourra vous sembler être futile, mais le vivre en direct, c'est vraiment impressionnant, voir même choquant.

 

Le Japon est un pays où les magasins ne sont pas ou peu équipés de sécurité d'alarmes anti-vol. La majorité des produits sont à l'air libre et "très faciles" à chaparder. Pourtant, les japonais ne volent pas, ou peu, mais en faîtes si, ils volent de plus en plus...

 

 

Pourquoi ? Bien sûr, voler produit du plaisir, je pense que c'est la première raison qui pousse les japonais à dérober. Après, en seconde raison, il y a l'ennui... beaucoup de japonais, souvent âgés de plus de cinquante ans, s'ennuient royalement, chaparder est pour eux un hobby très distrayant. En troisième lieu, le manque d'argent... vouloir quelques chose tout en étant endetter c'est frustrant, donc il ne reste plus qu'à se servir. Je ne pense pas que ce genre de personnes soient nombreuses mais elles doivent bien exister... et enfin en quatrième raison, il y a cette histoire des personnes âgées aux faibles revenus qui préfèrent se faire choper pour chapardage et finir en prison qu'être à la rue (mais celle là, je ne sais pas du tout si c'est vrai ou pas...).

 

 

Avant de commencer mon histoire, il faut rappeler à nos lecteurs qu'au Japon, il y a des caméras partout, vraiment partout... elles sont surtout là pour dissuader des vols en sachant qu'une très grande majorité d'entres elles n'enregistrent pas. Voir même, ne fonctionnent pas.

A noter que dans les combinis, les supérettes ouvertes 24h/24, 7j/7 les chapardeurs sont vite repérés et identifiés. Le staff les laissant faire leurs petites affaires puis comme dans 90% des cas, vont revenir faire leur larcin, et là l'employé reconnaissant le visage du voleur, appellera la police qui le cueillera assez rapidement après X vols.

 

 

Bon, on y est, vous êtes prêts ? Pendant un jour de travaille en plein été ardent, j'entends le bruit de l'alarme à la porte de sortie. Cette alarme se déclenchant très facilement, je ne prête guère attention, et puis je vois mon "petit chef" tenir par le col un jeune âgé entre 15-20 ans en sueur et le pousse jusqu'à l'arrière salle. Là une vive conversion commence, je n'entends pas ce qu'ils disent, ne comprenant pas au début ce qui'il se passait. Ensuite, le petit chef, se saisi du téléphone et appel sa mère qui est en plein travail... il explique alors que son fils a été pris la main dans le sac...et là elle lui répond qu'elle est trop occupée, qu'elle n'a pas le temps de s'occuper de ça (la vache). De ce fait, mon boss se saisi d'une calculette, il comptabilise le montant de ce qu'il a volé...ce sont des petits jouets Star Wars pour (je crois) une dizaine d'euros.

 

 

Et là, voila ce qu'il va proposer au jeune, il prend donc la calculette, tape le total du montant volé et le multiplie par 30 ! (on va dire que c'était pour un montant de 12 euros, donc, il lui réclame 360 euros) Et voici ce qu'il propose au jeune. Soit il lui donne de suite "360" euros soit il appelle la police. Le jeune pris dans le sac choisi évidemment de payer. Alors, mon chef garde sa carte d'identité, et ses coordonnées puis le laisse partir. Il reviendra quelques minutes plus tard payer... Mon boss termina pour lui faire la morale et il le laissa partir...

 

 

Voilà, donc cette histoire, je suis presque sûr que cette méthode est illégale, et qu'évidemment en France, ça serait impensable ! Mais ce qui est intéressant de voir c'est que le jeune est prêt à payer que d'avoir à faire aux flics et qu'en contre partie le magasin récupère une coquette somme d'argent pour dédommager le temps perdu (ça a bien durée en tout une bonne heure).

A noter pour finir, qu'il est vrai qu'il y avait très fréquemment de petits larcins dans ce magasin car il y a beaucoup de petites choses et plus c'est petit, plus c'est facile, tenant à laisser tomber dans sa poche....et ce pauvre bougre, au final, n'aurait-il pas payé pour tous les petits voleurs qui n'ont pas été pris ?

 

 

En tout cas, pour ma part, JAMAIS, JAMAIS je ne tenterais quoi que ce soit car, je n'ai aucune envie de tester les prisons japonaises même si cela ferait de bons articles pour le blog ! ;)

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 22:44

Bonsoir, je vais vous lister ici, le classement de l'intérêt des ethnies aux yeux des japonais, du plus respecté au plus dénigré :

 

 

- 1/ les japonais

- 2/ Les asiatiques qui ressemblent à des japonais

- 3/ Les "halfs" japonais (métisses)

- 4/ Les blancs (peu importe d'où, oui, oui même les américains)

- 5/ Les turques (une longue histoire d'Amour, j'expliquerai plus tard)

- 6/ Le reste des éthnies (Les latinos, les indiens, les amérindiens, les autres asiatiques, les arabes, etc.)

- 7/ Les blacks

- 8/ Les iraniens (=mafia ?)

- 9/ Les coréens

- 10/ Les chinois (les sous-hommes)

Le ranking des éthnies aux yeux des japonais
Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 18:35

J'ai décidé en 2008 de quitter le Japon car mon épouse devait arrêter de travailler car elle était enceinte. Je pensais naturellement qu'elle aurait droit à des indemnités journalières mais en faîtes, elle avait droit à ... rien.

Ne pouvant rester dans notre appartement au loyer trop onéreux avec un seul salaire, on aurait pu revenir vivre chez les beaux parents en attendant que mon épouse puisse reprendre son travail (0 revenu jusqu'à son retour).

A ce moment là, j'ai donc décidé de faire, comme toute personne éduquée la liste des pour et des contre.

 

Voici en gros ce que ça donnait :

 

/ ! \ Remarque cette liste n'est peut-être pas complète, et elle est très personnelle, chacun dans mon cas peut en faire une autre complètement différente, elle est juste à titre informatif. 

 

* LES POINTS POSITIFS :

 

  1. - les femmes japonaises, je suis ultra fan
  2. - le sexe facile
  3. - les raamens
  4. - les combinis
  5. - les pains japonais
  6. - les sushis
  7. - pas besoin de conduire
  8. - les trains
  9. - les supermarchés
  10. - l'électroménager japonais
  11. - les toilettes japonaises
  12. - la climatisation partout
  13. - le poisson frais
  14. - le baseball japonais
  15. - le sumô
  16. - les matsuri
  17. - les parcs d'attraction
  18. - le réseau internet et mobile japonais
  19. - la facilité d'achat d'une petite maison à crédit (à vie?)
  20. - être proche de ma belle-famille (si, si, c'est un point positif)
  21. - pas ou peu de cailleras
  22. - l'ambiance au travail, on est là pour bosser pas pour s'entretuer
  23. - pratique
  24. - la liberté de s'habiller comme on veut
  25. - gyûdon
  26. - les bentos
  27. - tout est ouvert le dimanche
  28. - les games centers
  29. - les distributeurs de boisson

 

* LES POINTS NEGATIFS :

 

  1. - je suis marié
  2. - le prix de l'éducation des enfants
  3. - les services de santé japonais déplorables
  4. - les typhons
  5. - la chaleur en été
  6. - les cafards
  7. - noël sans la famille
  8. - la sécurité de certains bâtiments sans issu de secours
  9. - les heures au travail (minimum 10h par jour)
  10. - pas ou très peu de vacances
  11. - le prix des loyers
  12. - le prix des transports en commun
  13. - la pédophilie
  14. - pas d'hypermarché
  15. - l'hadopi japonais
  16. - le prix de l'alimentation
  17. - pas ou peu de jeux vidéos occidentaux
  18. - croiser dans la rue des milliers de gens qui tirent la gueule
  19. - les suicides
  20. - les clochards dans un état déplorable
  21. - le manque global de verdure
  22. - pas de terrain de sport de rugby accessible au commun des mortels
  23. - le rugby un sport déprimant au Japon
  24. - la radioactivité
  25. - route trop étroites
  26. - pas ou peu de pistes cyclables
  27. - le japonais n'est pas un bon conducteur
  28. - la censure pornographique
  29. - difficulté de trouver des pillules contraceptives 

 

Je compléterai plus tard. Bref, vous l'avez compris, je pense que si on ne veut pas avoir d'enfant, le Japon est un pays merveilleux mais dès que l'on veut monter une famille la France est bien plus accueillante.

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 17:17

 

 

 

Je ne connaissais pas du tout l'environnement carcéral japonais avant d'avoir vu ce reportage très intéressant. Donc, hélas, je n'ai pas d'anecdote à ce sujet.

 

Je voudrais juste discuter avec vous de mon ressentiment après le visionnage de cette vidéo.

 

Même si la vidéo date de 2000, je ne pense pas que cela a beaucoup changé depuis... surtout au vu de la lente vitesse d'évolution des administrations nippones (ref. : la Police).

 

Ce qui m'a frappé avant tout, c'est le principe d'enfermer psychologiquement le prisonnier dans une bulle 24h/24. Tout y est programmé pour qu'il n'ait à penser le moins possible. Son esprit doit être occupé à chaque instant pour qu'il soit le plus docile possible.

 

Comme il est bien expliqué par les deux témoignages, ce qui est le plus dur, c'est l'isolement et le manque d'échanges de communications entre le prisonnier et le Monde.

 

En effet, tout y est étudié pour protéger au maximum le prisonnier et ses geôliers, en les abrutissants de règles, de codes et en les menant à la baguette (ahahahah).

 

Certes, les faire marcher en ligne, en rang, les bras levés en rythme, donne une impression de rigueur militaire, mais cela va plus loin, c'est l'intégrité humaine qui est visée, ces prisonniers ne sont plus considérés comme Homme, on leur privent de tous leurs droits.

 

* La sécurité oui, mais doit on les abrutir pour autant ?

 

Évidemment, tout le Monde dira que c'est mieux de les voir marcher en rang que de les voir jouer à la playstation (sic). Mais, l'Homme doit il tolérer d'être manipulé à ce point, que tout leur soit dicté ET surtout qu'il est impossible de discuter ou de refuser une directive.

 

N'oubliez pas non plus qu'au Japon, la peine de mort y est pratiquée (même le 25 décembre) et que des français ont 2, 4 ans de prison pour avoir apporté illégalement 400 grammes de marijuana. Alors que le pays est envahi par la prostitution, la drogue dure et des trafiques en tout genre, qui sont bien plus grave et peu (voir pas) réprimendés. 

 

Bref, l'être humain, peu importe ce qu'il a fait, il doit être au minimum traiter comme tel et les prisons japonaises ne respecte pas la dignité humaine.

 

Je suis contre le système français qui est trop laxiste et contre le système japonais qui est trop stricte.

 

N'existe t'il pas un juste milieu ????


Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 09:59

 

 

On devrait tous avoir droit à une seconde chance.

 

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 07:58

 

Je ne vous propose pas forcément que du gore :p.

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 19:03

Bonjour les zamis,

 

Comme vous l'avez compis tout au long de mes articles, j'essaye de montrer "ma vision" du Japon.

Hors, il faut l'avouer, le Japon n'est pas si pourri que ça... en faîtes si, il est pire.

Et c'est pour cela que je ne peux pas laisser circuler cette vidéo sans réagir :

 

 

Dans ce genre de vidéo promotionnel, tout il y est beau, tout y est joli... C'est sûr, vous me direz, "si on parle de la beauté de l'Afrique, on va éviter de parler des massacres qui s'y passent"...

 

Mais bon, à moindre échelle, le Japon a aussi son lot d'horreurs, beaucoup trop d'horreurs :

 

Pédophilie de masse, 0 sécurité sociale, pas d'allocation chômage, précarité de l'emploi, nourriture contaminée, prostitution, peine de mort, matraquage social, négationnisme, nationalisme, élitisme, marketing à outrance, scolarité abrutissante, pressions hiérarchique au travail, bannissement de la société des plus démunis, des malades, des personnes agées seules, chasse aux dauphins et aux baleines, sexisme, hygiène de la conservation de la nourriture, dangerosité des locaux, etc.

 

Bref, il ne faut pas non plus se laisser berner par un pays qui étincelle de mille feux aux premiers abords mais qui devient TRES sombre dès que l'on gratte un peu.

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 19:44

 

Quel gachi...

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 17:37

Bonjour les zamis,

Avec un peu de chance, je devrais participer à cet événement qui se déroulera du 18 au 21 avril 2013 :

 

http://japanonweb.net/files/2012/11/VisuelJOW-1-300x228.png

 

* JAPAN ON WEB *

Repost 0
Published by Japon Weird - dans Japon culturel-société
commenter cet article

Présentation

  • : Japon Weird
  • Japon Weird
  • : Le Japon, le pays de tous les extrêmes. Venez découvrir la face cachée de ce pays pas aussi propre ni si paradisiaque que l'on veut bien nous faire croire...
  • Contact